mercredi 29 juillet 2015

Livre - Mangez-le si vous voulez de Jean Teulé

Nul n'est à l'abri de l'abominable.
Nous sommes tous capables du pire !
Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. Il arrive à destination à quatorze heures. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l'aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé.
Pourquoi une telle horreur est-possible ? Comment une foule paisible peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare ?


Tout petit livre de 140 pages, "Mangez-le si vous voulez" est une lecture qui risque de vous couper l'appétit ;-) L'histoire raconte, avec force détails, un meurtre barbare et parfaitement authentique qui s'est déroulé en France à la fin du 19e siècle. Là où je m'attendais quand même à une analyse et à des pistes pour comprendre ce drame horrible, je n'ai finalement obtenu qu'une description des plus détaillées de tout le calvaire qu'a subi ce pauvre Alain de Monéys. L'auteur retrace la chronologie de la journée et les tortures infligées, mais ne donne pas vraiment de raisons, ni d'explication au drame qui se déroule, comme si tout cela était parfaitement surréaliste et sans fondement. Tout bonnement, l'auteur se contente d'évoquer l'alcool et la chaleur comme raisons de la folie des villageois. Je suis donc restée sur ma faim (c'est le cas de le dire ;-)). Le seul mérite de ce livre est de m'avoir fait découvrir ce fait historique dont je n'avais jamais entendu parler.

mardi 28 juillet 2015

Livre - Mauvaise étoile de R.J. Ellory

Texas, 1964. Après l'assassinat de leur mère, Elliott et Clarence passent de maisons de correction en établissements pénitentiaires pour mineurs. Le jour où Earl Sheridan les prend en otages, les deux adolescents se trouvent embarqués dans un périple meurtrier. Alors que Sheridan sème la terreur sur leur route, une sanglante et terrible partie se met en place entre les trois protagonistes.

C'est le premier roman d'Ellory que je lis, après avoir souvent entendu parler de cet auteur. "Mauvaise étoile" porte particulièrement bien son nom : tout au long de l'histoire, les différents protagonistes vont de malchance en malédiction... cela en est presque frustrant tellement ils manquent de bol, car finalement, on s'attache aux "gentils" et on désespère presque qu'ils s'en sortent un jour. Roman très noir et sanglant, "Mauvaise étoile" retrace, sous la plume percutante d'Ellory, le parcours de deux jeunes frères, plutôt mal partis dans la vie. Ils vont se retrouver confrontés aux pires situations et faire des choix difficiles qui les entraîneront bien au delà de tout ce qu'ils pouvaient imaginer...

Une lecture qui ne manquera pas de vous donner des sueurs froides, même au soleil sur une plage cet été ;-)

mercredi 15 juillet 2015

jeudi 9 juillet 2015

Livre - Une vie entre deux océans de M.L. Stedman

Revenu de la guerre, Tom Sherbourne, de retour en Australie, devient gardien de phare sur l'île de Janus, une île sur les "Lights", sauvage et reculée. A l'abri du tumulte du monde, il coule des jours heureux avec sa femme Isabel ; un bonheur peu à peu contrarié par l'impossibilité d'avoir un enfant. Jusqu'à ce jour d'avril où un petit bateau vient s'écraser sur le rivage, abritant à son bord le cadavre d'un homme et un bébé sain et sauf. Isabel demande à Tom d'ignorer le règlement, de ne pas signaler l'accident et de garder l'enfant avec eux. Une décision aux conséquences dévastatrices ...

Magnifique premier roman de cette romancière d'origine australienne. Au travers de plusieurs flash-backs, elle nous fait vivre la relation très forte qui unit Tom et Isabel, depuis leur rencontre jusqu'aux décisions difficiles qu'ils devront prendre l'un et l'autre et qui vont bouleverser leurs existences...
Un roman profondément humain qui met en opposition les liens du sang et les liens du cœur. D'une plume très habile, l'auteure nous dépeint les émotions et les questionnements parfois difficiles et souvent torturés des différents personnages. Une histoire très touchante qui ne vous laissera certainement pas indifférent.

vendredi 15 mai 2015

Photo du Mois # Mai 2015 # Le flou et la vie

Le thème de ce mois, "Le flou et la vie" a été choisi par Lyonelk.
Et voici ma photo :

Pour le flou, c'est le flou de bokeh et la vie (vigne ;-)) est représentée par le raisin qui mûrit. Cette photo, je l'ai prise en Alsace, c'est une région que j'adore particulièrement, pour les spécialités culinaires, les charmants petits villages et le bon vin ;-)

Curieux de découvrir les photos "floues" et "vivantes" des autres participants ? ;-)

Josette, CécileP, Ava, Galéa, Milla la galerie, Testinaute, Brindille, Akaieric, Tambour Major, François le Niçois, Philisine Cave, Amy, Tuxana, Dom-Aufildesvues, Pixeline, Giselle 43, princesse Emalia, Yvette la Chouette, Agathe, Eva INside-EXpat, Cara, Dr. CaSo, La Fille de l'Air, Josiane, DelphineF, Voyager en photo, Renepaulhenry, Mimireliton, Nanouk, A'icha, Luckasetmoi, Christophe, Salon de Thé, Noz & 'Lo, Lyonelk, MyLittleRoad, Estelle, Autour de Cia, Iris, Pilisi, Aude, Champagne, Arwen, Thalie, Isaquarel, magda627, Journal d'une Niçoise, Rosa, Lavandine83, Gilsoub, Lau* des montagnes, Alexinparis, Laulinea, Lavandine, Guillaume, J'habite à Waterford, Céline in Paris, Sandrine, MissCarole, Loulou, Fanfan Raccoon, Xoliv', Frédéric, Les bonheurs d'Anne & Alex, Chat bleu, Sinuaisons, Blue Edel, Les Filles du Web, Calamonique, Canaghanette, Claire's Blog, Julia, Lecturissime, Laurent Nicolas, Nicky, Blogoth67, Mamysoren, Homeos-tasie, BiGBuGS, My Little Reflex, Rythme Indigo, El Padawan, KK-huète En Bretannie, Utopique-Lily, Dame Skarlette, Koalisa, Morgane Byloos Photography, Krn, Alban.

mercredi 6 mai 2015

Livre - Métro pour l'enfer de Vladimir Volkoff

Un violoncelliste rencontre dans le métro parisien une jeune fille qu'il aima jadis et qui mourut. La suivant au-delà de la dernière station, il découvre un monde parallèle, infernal, où les morts vivent pour servir leur Prince.

Ce roman date déjà de quelques décennies (1963 !), il n'a pourtant pas pris une ride. Vladimir Volkoff, Français d'origine russe, l'a écrit quand il habitait aux États-Unis, et je dois dire que c'est un vrai petit bijou de science-fiction. Les premières pages sont un peu difficile à appréhender, car on est directement plongés dans l' "ère Psi" avec sa mode des lèvres bleues et des sourcils en diagonale. Mais très vite, on prend ses marques et on se laisse embarquer.
Le livre est construit sur les différents courts "témoignages" de plusieurs personnages. Au fur et à mesure de la lecture, on commence à saisir les différentes facettes de ce monde parallèle et de toute sa puissance. On est alors nous-mêmes happés dans ses profondeurs pour 180 pages de pure littérature fantastique.

Pour les fans du genre, une lecture absolument incontournable ! 

lundi 20 avril 2015

Livre - Le village de l'Allemand de Boualem Sansal

"Quand, en 1994, le GIA massacre une partie de la population du village d'Aïn Deb, près de Sétif, les frères Schiller perdent leurs parents. Mais leur deuil va se doubler d'une autre épreuve : la révélation de qui fut leur père, cet Allemand qui jouissait du titre prestigieux de moudjahid..."

Ce petit livre, d'un auteur que je ne connaissais pas du tout, m'a été offert en début d'année. L'auteur aborde ici 2 sujets qu'il tente de mettre en parallèle : le nazisme et l'islamisme, avec en toile de fond les difficultés qui émergent dans certaines cités urbaines françaises face à la radicalisation.

Utilisant le style d'un journal intime, ou plutôt de 2 journaux intimes, ceux de Rachel et Malrich Schiller, Boualem Sansal raconte la lente descente en enfer de l'aîné des frères Schiller, Rachel, quand il découvre à la mort de son père que celui-ci, un Allemand qui vivait depuis 30 ans en Algérie, était un nazi. Confronté à la douleur de cette révélation, à l'incompréhension des actes perpétrés par son père et à sa propre colère et culpabilité, Rachel entame un voyage sur les pas de son père, qui le mènera en Algérie, en Allemagne, en Turquie et jusqu'en Egypte, ... Son journal intime retrace, de manière poignante et dure, les déportations, les camps d'extermination, la fuite organisée et la mise sous protection des SS à la fin de la guerre, ... L'histoire alterne entre le journal de Rachel et celui de son frère Malrich, jeune habitant la cité, qui suit les traces de son frère et de son journal, quelques années après, et entame son propre cheminement et son introspection.

Très bien documenté, ce roman, basé sur des faits réels, est troublant et percutant à la fois. 
 

mercredi 15 avril 2015

Photo du Mois # Avril # Signe du déclin industriel

Le thème de ce mois-ci est "signe du déclin industriel", choisi par Alban.


J'ai pris cette photo pas très loin de chez moi. Il s'agit d'une ancienne usine de nickelage chimique, à l'abandon depuis quelques années. Elle va être prochainement complètement détruite pour que de nouveaux lotissements puissent voir le jour... La photo est en noir et blanc pour accentuer le côté "déclin" ;-)

Allons découvrir ensemble les photos des autres participants : 
A'icha, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Amy, Arwen, Aude, Autour de Cia, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Cara, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire's Blog, CécileP, Céline, Céline in Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Dom-Aufildesvues, El Padawan, Estelle, Eurydice, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, Iris, Isaquarel, J'habite à Waterford, Josette, Josiane, Journal d'une Niçoise, Julia, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Milla la galerie, MissCarole, Morgane Byloos Photography, My Little Reflex, MyLittleRoad, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Salon de Thé, Sandrine, Sinuaisons, Suki, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Utopique-Lily, Woocares, Xoliv', Yvette la Chouette.

mardi 14 avril 2015

Livre - La théorie des dominos de Alex Scarrow

Lundi : série d'attentats sur les réserves pétrolières. Mardi : effondrement des marchés. Mercredi : restriction de l'approvisionnement en vivres et énergie. Jeudi : coupure d'électricité, magasins pris d'assaut. Vendredi : panique et chaos s'emparent de la rue. Le scénario apocalyptique est en marche. Un seul homme peut l'arrêter.

Au delà du scénario catastrophe hollywoodien, ce livre est assez interpellant, car il nous fait prendre conscience, si ce n'est déjà le cas, de la dépendance que nos pays modernes ont vis-à-vis du pétrole et de notre mode de vie occidental fonctionnant presque exclusivement avec cet or noir.  

En lisant ce livre, je me suis rendu compte que "tout cela était réaliste et plausible" et ça fait froid dans le dos. Le gouvernement aux abonnés absents, les vagues de panique qui saisissent les citoyens, les réflexes de survie que chacun développe sans plus se soucier des autres, les instincts sauvages que certains retrouvent naturellement, les scènes apocalyptiques dans des villes sans plus aucune foi ni loi : l'imagination fertile d'Alex Scarrow les a peut-être un peu exagérés, mais il me semble que cela n'est pas si éloigné de ce qui pourrait se produire si notre planète venait soudainement à manquer de ce précieux pétrole.

Le style d'écriture du roman sonne, par moment, un peu faux (ou alors est-ce seulement la traduction en français), mais tient néanmoins la route : on est très vite plongé au cœur de l'action et on n'a qu'une envie : savoir comment tout ça va se terminer...  

En fin de livre, l'auteur donne quelques pistes intéressantes et des sites internet bien documentés pour les lecteurs qui souhaitent pousser plus loin la réflexion.