mercredi 6 septembre 2017

Le secret du mari - Liane Moriarty

Jamais Cecilia n'aurait dû trouver cette lettre dans le grenier. Sur l'enveloppe jaune, quelques mots de la main de son mari : "A n'ouvrir qu'après ma mort". Quelle décision prendre ? Respecter le voeu de John-Paul, qui est bien vivant ? Ou céder à la curiosité au risque de voir basculer sa vie ?

Aaah, "Le secret du mari", un best-seller à côté duquel je ne pouvais pas passer ! Recommandé par ma bibliothécaire de soeur, je m'y suis plongée tête la première et je l'ai lu d'une traite jusqu'à la dernière page :-) Inutile donc de vous préciser que je l'ai adoré ;-)

Je suis toujours un peu méfiante par rapport à ce genre de livres, car je crains en général que ça ne soit trop "gnangnan" ou "fleur bleue". Ce n'est donc pas le cas ici. Cela dit, il faut être honnête, c'est une histoire de femmes, écrite par une femme et qui trouvera un écho indénial auprès des femmes (même si, messieurs, cela pourrait aussi vous plaire, car vous êtes tout de même le centre des préoccupations dans ce roman ;-)). 

Est-ce le scénario qui est plutôt sombre ou les personnages qui sont plus complexes qu'on ne le croit, toujours est-il qu'on savoure avec délectation les secrets des uns et des autres et les rebondissements qui s'ensuivent.

Un très chouette roman, vraiment bien ficelé !



lundi 4 septembre 2017

Le Siècle - La Chute des géants (tome 1) - Ken Follett

En 1911, les grandes puissances vivent leurs derniers instants d’insouciance. Bientôt la guerre va déferler sur le monde... Cinq familles - américaine, russe, allemande, anglaise et galloise - vont se croiser, s’aimer, se déchirer, au rythme des bouleversements de l’Histoire: la Première Guerre mondiale et la Révolution russe. 
Après avoir vu tout le monde autour de moi lire cette fameuse trilogie de Ken Follett, je n'ai pas pu résister à m'y plonger. Et quel plongeon ! 

La Chute des géants est le premier tome et retrace toute la première guerre mondiale. Comment tout a commencé, quels pactes et quelles alliances se sont formé(e)s en coulisses, quels acteurs de l'ombre ont été les artisans des bonnes ou mauvaises décisions qui ont été prises. 

À travers le quotidien de plusieurs familles américaines, britanniques, allemandes et russes et de personnages très attachants, l'avant, le pendant et l'après de cette terrible guerre sont décrits avec force détails et réalisme... 

Certains historiens diront peut-être que des faits ont été édulcorés voire omis. Il y a très certainement une part de subjectivité dans ce que Ken Follett veut bien nous raconter et dans sa manière de le faire. Mais indéniablement, autant de faits ayant lieu sur autant de continents avec autant d'intervenants ne peuvent se raconter dans un roman de 1000 pages sans faire l'impasse sur une série d'éléments. Sans quoi, le roman serait 10 fois plus épais. 

Et sans prétendre que ceci est la version parfaitement exacte de ce qui s'est réellement passé, ce livre nous apporte quand même de nombreuses informations, parfois méconnues, sur cette guerre et est un excellent moyen d'en informet et d'y sensibiliser les jeunes (et moins jeunes) générations...

Une lecture prenante, absolument captivante et très émouvante... 

vendredi 1 septembre 2017

Livre - Nature morte de Louise Penny

Un dimanche d'automne, le jour se lève sur le charmant village québécois de Three Pines, et les maisons reprennent vie peu à peu. Toutes, sauf une... La découverte dans la forêt du cadavre de Jane Neal bouleverse les habitants de la petite communauté. Qui pouvait bien souhaiter la mort de cette enseignante à la retraite, peintre à ses heures ?

Je crois que c'est la première fois que je lis un roman policier dont toute l'intrigue se déroule au Canada. Il y avait bien eu "Sous les vents de Neptune" de Fred Vargas, dont une partie de l'histoire se passait au pays des Caribous. Cela dit, ici, on ressent une vraie et profonde authenticité dans la description des lieux et c'est plutôt logique puisque l'auteure est elle-même canadienne anglophone.

Je précise "anglophone", car j'ai lu le livre dans sa version traduite en français et j'ai eu le sentiment qu'il y avait peut-être un petit problème avec cette traduction. Plusieurs fois, les phrases ou les mots choisis semblaient inappropriés, ce qui, pour moi, a induit une impression d'incohérence tant dans le scénario que par rapport aux personnages.

Il s'agit du tout premier roman de cette auteure (d'abord édité sous le titre "en plein coeur"), il y a donc peut-être eu une évolution dans l'écriture et/ou dans la traduction par la suite. Je prévois d'en lire un deuxième, ayant quand même été charmée par l'univers de Louise Penny et par l'efficacité avec laquelle elle nous plonge au coeur de ce magnifique pays qu'est le Canada (je suis allée vérifier par moi-même en juillet dernier et effectivement, ce pays vaut vraiment le voyage :-)).